Lieux àvisiter

Le fort de Douaumont

Le reprise du fort de Douaumont, devenu dès février 1916 le pivot de la défense allemande,  a été l’un des principaux enjeux militaires et symbolique de la bataille de Verdun.

Le fort de Douaumont - © CDT Meuse

Vue aérienne du fort de Douaumont - © CDT Meuse-Guillaume Ramon

Fort de Douaumont - © CDT Meuse-Guillaume Ramon

La tourelle 155 du fort de Douaumont - © CDT Meuse-Guillaume Ramon

Adresse

55100 Douaumont

Tél : +33 (0)3 29 84 41 91

Site web : www.verdun-meuse.fr/index.php?qs=fr/lieux-et-visites/les-forts-de-douaumont-et-de-vaux

Horaires

Février, mars, novembre, décembre
10h/17h

Avril et septembre
10h/18h

Mai et juin
10h/18h30

Juillet et août 
10h/19h

Octobre
10h/17h30

Tarifs

Adultes : 4E
Jeunes (entre 8 et 16 ans) : 2E
Enfants de moins de 8 ans : gratuit
Famille (2 adultes + 2 enfants) : 10E
Tarif réduit : 3E
Tarif groupé (forts de Douaumont + Vaux) : 6,50E

Construit entre 1885 et 1913 dans le cadre du système Séré de Rivières, le fort de Douaumont est un des forts les plus puissants de la place de Verdun.

Le fort, occupé par une soixantaine de soldats français, est pris sans combat par les Allemands le 25 février 1916, soit quatre jours après le début de la bataille de Verdun. Cet événement est célébré alors comme une grande victoire en Allemagne. Il sera occupé pendant 8 mois par l’armée allemande, qui en fera un abri pour ses troupes et un point d’appui essentiel sur la rive droite de la Meuse pour poursuivre son offensive.

Malgré plusieurs tentatives de reconquête, le fort sera seulement repris le 24 octobre 1916 par le Régiment d'infanterie coloniale du Maroc (RICM), le 4e régiment mixte de zouaves et tirailleurs (4e RMZT), le 321e régiment d'infanterie (321e RI), le 1er bataillon de tirailleurs somalis et le 43e bataillon de tirailleurs sénégalais (43e BTS).

Aujourd’hui, films et photographies d’époque, documents d’archives, commentaires et témoignages permettent aux visiteurs munis du guide multimédia, de mieux comprendre l’histoire du fort et de découvrir notamment une chambrée, la tourelle 155 et la nécropole allemande où reposent plus de 600 soldats allemands.

  • 1885
    1913
  • 25 Février
    1916
  • 08 Mai
    1916
  • 24 Octobre
    1916
  • Construction du fort de Douaumont

  • Prise du fort par l’armée allemande

  • Une explosion accidentelle dans le fort de Douaumont provoque la mort de près de 650 allemands et en blesse 1 800

  • Reprise du fort de Douaumont