Actualités

La reprise du Fort de Douaumont

Publié le 20/10/2016

Fort de Douaumont. Dans le fort ; le corps de garde : soldats autour du feu - 27 décembre 1916 - © BDIC

En 1916, la bataille de Verdun est déclenchée par une grande offensive de l'armée allemande. Après les premiers succès, l'effort défensif de l'armée française oblige les Allemands à stopper les attaques sur Verdun, mais la bataille n'est pas finie.

La prise du fort de Douaumont est un des objectifs principaux de la bataille de Verdun pour l'état-major allemand. En effet, l'attaque menée sur Verdun à partir du fort ne peut être que victorieuse.

Pendant la bataille de Verdun, les allemands prend plusieurs forts autour de Verdun, dont les forts de Douaumont et Vaux. La prise du fort de Douaumont, peu défendu car l'état-major française estimait qu'il avait perdu de son importance stratégique, est un succès et devient, comme le fort de Vaux, le symbole d'une victoire allemande à Verdun. 

Cependant, la bataille de Verdun continue pour l'armée française tant que les forts ne sont pas repris et le territoire à l'ouest de Verdun sécurisé.

Il y a 100 ans, la reprise du Fort de Douaumont par l'armée française

Après un premier échec en mai, les généraux Pétain, Mangin et Nivelle préparent en septembre 1916 la reprise du fort de Douaumont. La situation est différente car les Allemands ont transféré la plupart de leurs troupes dans d'autres régions et ne laissent qu'une garnison restreinte au fort, comme en février 1916.

Le 24 octobre, les troupes coloniales du Maroc et Sénégal, renforcées par les zouaves et d'autres régiments de l'armée française, entrent au fort de Douaumont. Sans surprise, la presse française de l'époque, qui avait minimisé l'importance de la perte des forts, célèbre unanimement la reprise du fort.

>> Découvrez les réactions dans la presse de l'époque

Un dernier effort

Après la reprise du Fort de Douaumont, les poilus poursuivent leur effort et reprennent le Fort de Vaux le 2 novembre. Ils lancent une dernière contre-offensive le 15 novembre 1916. Après presque 300 jours de bataille, les positions finales du 18 décembre des armées française et allemande sont presque identiques à celles de février 1916. Le bilan de la bataille fait état de près de 700 000 victimes.

En cemoment

13 septembre 1916 : Verdun reçoit la légion d’honneur

Le 13 septembre 2016 sera le centenaire de la remise de la Légion d'honneur à la ville de Verdun et les Croix de guerre aux communes de la Meuse.

Verdun, des chants pour le dire, des images pour ne pas oublier

Depuis 2013, le Rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand proposé aux élèves de s’engager dans de projet autour de la Grande Guerre. En 2016 dans le cadre de la commémoration du centenaire de la bataille de Verdun, Clermont-Ferrand propose deux p...